Xavier Péneau

Xavier Péneau a été en  2003,  nommé au poste de sous-directeur de la protection sanitaire à la direction des transports et de la protection du public à la préfecture de police de Paris. Comme chef du service de affaires politiques au ministère de l’Intérieur ,  il  fut en charge de l’organisation de l’élection  présidentielle de 2007 et a siégé comme membre de la commission nationale de contrôle de la  campagne électorale. En 2010 Xavier Péneau fut nommé au poste de Préfet du département de l’Indre.

une parenthèse en  viticulture

Xavier Péneau est un enfant des Vosges; comment expliquer sa passion pour les vins et la viticulture ? En 1996,  il  prit la décision de laisser de côté sa carrière dans l’administration pour se consacrer à la viticulture. Avec Xavier Buffo, jeune ingénieur agronome et œnologue, recruté comme directeur technique et devenu un ami, ils produisent aujourd’hui sur une petite parcelle  de 1,9 hectare,  située sur le  plateau argilo-calcaire du fronsadais , un « vin de garage » de grande qualité et reconnu.

LA VIGNE

Taille à la Bordelaise (Guillot double sans cot) avec 6 à 8 bourgeons par pied. Ebourgeonnage et dédoublage précoce, effeuillage manuel dès la nouaison (vers le 20 juin) du côté exposé à l’Est. L’éclaircissage  a lieu à la véraison pour ne garder que 5 à 8 grappes par pied selon sa vigueur et toutes les grappes sont désailées afin de réduire leur taille et de gommer les hétérogénéités, tandis que les vendanges sont faites à la main et  en cagettes.  La conduite du vignoble est raisonnée, pour la protection sanitaire comme pour la fertilisation et les vignes sont globalement peu vigoureuses.

 

LE CHAI

Vinification en petites cuves ouvertes (40 et 60 hl) avec maîtrise des températures de 18°C (début de fermentation alcoolique) à 25°C (fin de fermentation alcoolique) puis maintien à 28°C lors de la macération finale. La cuvaison dure entre 3 et à 4 semaines, accompagnées de remontages et de pigeages selon les besoins. Les écoulages se font directement en barriques, et le vin de presse est lui aussi mis en barriques. Le parc à barriques est composé de 30% de barriques neuves et 70% de barriques d’un vin.  Le pressurage est réalisé avec un petit pressoir vertical manuel.  Il convient de mentionner que la fermentation malo-lactique  est réalisée en barriques, suivie d’un élevage sur lie pendant 5 à 6 mois puis soutirage. Après un élevage en barriques d’une durée totale de  18 à 20 mois, la mise en bouteille est faite sans collage ni filtration.