Voyage au Mexique : quels sont les moyens de transport à utiliser ?

 

Le Mexique est un pays qui regorge de fabuleux sites touristiques naturels, culturels et historiques qui se trouvent aux quatre coins de cet immense pays. Quelquefois un peu éloignés des villes, certains de ces endroits nécessitent un moyen de transport qui soit plus adapté à la destination que d’autres. Quoi qu’il en soit, se déplacer au Mexique est chose facile où le prix pratiqué par les différents modes de transport n’est pas très onéreux. Aérienne, routière ou ferroviaire, vous pouvez choisir entre ces voies selon votre convenance et votre destination.

Séjour au Mexique, opter pour la voie aérienne pour un voyage rapide

 

Mexico, la capitale du pays, est la principale destination de vol des compagnies internationales. À part la compagnie nationale, plusieurs compagnies aériennes « low-cost » assurent le trajet entre les différentes villes du pays. D’ailleurs, l’avion est le meilleur moyen pour se déplacer rapidement, si vous voulez effectuer un long trajet lors de votre voyage au Mexique. De plus, il existe une soixantaine d’aéroports dans tout le pays, ce qui permet d’éviter les longues heures de voyage sur la route. Par ailleurs, le coût du trajet est à peu près le double de celui en autocar.

Les différents moyens de déplacement par voie routière

 

Voyage au Mexique : quels sont les moyens de transport à utiliser ?Vous aurez l’embarras du choix concernant les moyens de déplacement qui empruntent la voie routière lors de votre séjour sur le territoire mexicain. Par exemple, l’autobus est le plus répandu et le plus économique pour traverser le Mexique. Il présente un confort indéniable selon la classe que vous aurez choisie : toilettes, sièges inclinables, télévisions, WiFi, air conditionné, etc. Le tarif varie selon votre choix, mais il est tout de même abordable. De plus, vous pouvez également faire vos réservations en ligne auprès de certaines compagnies.

Quant au taxi, c’est un moyen efficace si vous voulez vous déplacer en ville, dans ses environs et même dans certaines provinces. Il faut cependant savoir différencier la couleur qu’ils arborent, puisqu’il y a une différence notable en terme de prestation. En effet, les taxis de couleur jaune n’ont pas de compteur. En sus, il faut souvent négocier malgré que les prix soient affichés. Les taxis verts sont un peu plus chers puisqu’ils sont écologiques, tandis que les taxis rouges sont réputés pour leur luxe et ont tous des compteurs.

De son côté, la voiture de location est le meilleur moyen pour voyager selon votre rythme. Vous pouvez en louer dans presque tous les aéroports, certaines gares routières, même auprès de quelques hôtels ou aussi par l’intermédiaire de certaines agences de voyages. En général, il est assez facile d’en louer. Il vous faut juste un permis de conduire européen qui est surtout valide. Il faut tout de même être prudent au volant, car les routes mexicaines regorgent de topes (dos d’âne). Tandis que les routes dites « libres » ou « gratuites » sont en très mauvais état.

La voie ferroviaire au Mexique

 

Au Mexique, le transport ferroviaire est surtout utilisé pour transporter les marchandises. Actuellement, il n’existe qu’une seule ligne pour les voyageurs : le Ferrocarril Chihuahua-Pacífico. Le train plus couramment appelé « El Chepe » relie la ville de Los Mochis et celle de Chihuahua, en traversant le fameux Canyon du cuivre. Cette ligne permet notamment d’admirer les petits villages dans les montagnes.

Dans les grandes villes, le métro est le moyen de transport le plus rapide. À Mexico par exemple, ses dizaines de lignes permettent de traverser la ville de long en large sur un réseau de plus de 160 kilomètres. Vous pouvez prendre les tickets ou les cartes prépayées au guichet des stations pour payer votre trajet. À noter que certaines lignes réservent une partie des wagons aux femmes et aux enfants. Tandis que les personnes âgées, ainsi que les handicapés ont accès gratuitement au métro.