Saint-Plantaire : L’intérêt de Xavier Péneau pour l’agriculture face à la sècheresse

Le Préfet du département de l’Indre, Xavier Péneau, a préféré se rendre sur place, à Saint-Plantaire en Décembre 2011, pour  se rendre compte par lui-même de  la difficulté de la situation. Il a choisi le déplacement sur le terrain plutôt que l’organisation  d’entretiens  ou de réunions dans son bureau. Les représentants de la confédération paysanne de cette commune avaient  signalé leur exclusion de l’indemnisation  de la  sècheresse, alors même qu’ils en sont gravement victimes depuis au moins deux années. Le préfet s’est donc rendu sur place, dans  l’exploitation familiale du maire de la commune, Daniel Calame, considérée comme une exploitation représentative de la situation des agriculteurs de cette région d’élevage.

Son intérêt pour l’agriculture

L’agriculture tient une place essentielle dans l’économie du département de l’Indre. Le préfet a donc consacré sa toute première sortie après sa prise de fonctions dans l’Indre à une journée de visites d’exploitations en compagnie du président de la chambre d’agriculture et des différents représentants de la profession.

La sècheresse à Saint-Plantaire

Les agriculteurs  de Saint-Plantaire, en 2011, ont été touchés de plein fouet par la sécheresse, et  notamment par le manque de fourrage pour les bêtes qui en est résulté. Plusieurs cheptels ont dû être réduits parfois de  moitié, pour  faire face à la pénurie. En outre le fourrage comme la paille ayant  dû être achetés auprès de fournisseurs situés hors du département, le transport et la demande supérieure à l’offre ont entraîné des hausses de prix, parfois spéculatives, qui ont nécessité une intervention des pouvoirs publics. A une indemnisation de l’Etat en la matière pour aider les agriculteurs victimes de la sécheresse, les pouvoirs publics, avec la profession, ont ajouté l’organisation  d’un mécanisme de rapprochement de l’offre de fourrage et de paille  disponibles et de la demande.  Et les agriculteurs ont dit  attendre du déplacement sur le terrain de Xavier Péneau qu’il puisse faire connaître  leurs problèmes et y sensibiliser les instances ministérielles et européennes.