Les étapes pour réussir son trekking au Népal

L’organisation d’un trekking au Népal vous fera vivre un voyage passionnant et pleines d’émotions. Néanmoins, une telle randonnée pédestre se prépare à l’avance. Voici les conseils à suivre pour réussir votre trek.

La meilleure période pour un trek au Népal

Pour un trek réussi au Népal, il est très important d’y aller à la bonne période. Il existe deux moments propices pour une randonnée dans ce pays :

Mi-octobre à Novembre : La température est agréable et le temps est clément. Mais c’est la saison où beaucoup de trekkeurs se bousculent pour se rendre dans ce pays. Prévoyez votre voyage un peu à l’avance.

Avril à Mai : C’est le temps idéal avec un climat très agréable pour une balade dans les sentiers népalais.

L’itinéraire pour son trek

Au Népal, les itinéraires pour une randonnée pédestre sont multiples. Pour les trekkeurs qui ne sont pas aguerris, il est absolument déconseillé d’éviter certains parcours au risque de faire un malaise. Le Népal compte de multiples treks tels que le massif des Annapurnas, le trek Langtang, le massif du Mustang…Une fois que vous avez choisi votre trek, il faudrait maintenant penser à définir votre itinéraire. Il faudra aussi prévoir le nombre d’heures de marche ainsi que le nombre de jours.

Par ailleurs, si vous décidez d’emprunter un trek peu fréquenté, il est recommandé dans ce cas de passer par une agence spécialisée. Celle-ci mettra un guide à votre disposition.

On peut également avoir recours à un porteur. C’est très fréquent au Népal. La mission du porteur consistera à porter votre sac. En général, on conseille que le poids du sac à porter ne dépasse pas les 13 kg. Pour trouver un guide, il est recommandé de passer par une agence spécialisée de trek au Népal. Assurez-vous que le guide a une carte professionnelle.

L’équipement

Bien s’équiper est indispensable pour réussir votre trekking. Votre équipement devra être composé d’un sac à dos de randonnée, de vêtements et chaussures confortables, d’une trousse de pharmacie, d’une trousse de toilette, de lunettes de soleil, d’une gourde, de pastilles pour purifier l’eau, des bâtons de marche, etc.

Se loger dans les Lodge ou Guesthouse

La randonnée pédestre dans les zones montagneuses népalaises peut être fastidieuse. Il faut penser à des lieux d’hébergement et de restauration pendant votre périple. Sur les itinéraires de la grande majorité des treks, on trouve des Lodge et Guesthouse pour l’hébergement des randonneurs. Vous pourrez déguster dans ces lieux des spécialités culinaires locales.