Contacter un avocat

Un avocat connaît divers domaines d’intervention qui vont du simple conseil (mariage, succession, création d’entreprise etc…), à la représentation devant un tribunal.
Vous avez clairement défini votre besoin, voici quelques conseils pour trouver un avocat qui vous convienne.

Comment choisir un avocat ?

Le premier réflexe est de contacter un avocat à proximité de chez soi. C’est l’évidence pour une procédure ayant lieu près de votre résidence ou si vous cherchez un simple conseil juridique. Par contre, si l’affaire est plaidée loin de chez vous, il est plus judicieux de faire appel à un avocat sur place. Les avocats étant rattachés à un Barreau, lui-même rattaché à un Tribunal de grande instance (TGI). Alors certes, un avocat est compétent partout en France, mais en ayant recours à un « postulant » pour les actes procédure, ce qui entraîne un surcoût.
Selon une enquête de l’Insee, 37 % des personnes ayant eu recours à un avocat ont fait confiance au bouche à oreille. Suivre une recommandation, est un bon moyen de s’adresser à un juriste compétent, encore faut-il qu’il le soit dans le domaine qui concerne votre affaire.
En effet, un avocat débute sa carrière comme généraliste et puis se spécialise au cours de sa carrière. Droit pénal, civil,familial ou fiscal; Les spécialisations sont nombreuses et doivent être validées par un diplôme.
Si aucun de vos proches n’a pu vous recommander un avocat, sachez que des consultations gratuites proposées par différents organismes peuvent vous aiguiller vers un professionnel compétent.
De nombreux sites internet mettent également des listes d’avocat à disposition, avec des moteurs de recherche par ville et spécialisation.

Comment se déroule une consultation ?

Le premier contact est très important, car une relation de confiance doit s’instaurer. Si vous n’avez pas été convaincu d’être écouté ou que votre interlocuteur n’a pas fait preuve de clarté dans ses propos, n’hésitez pas à consulter un autre avocat.
Pour ce premier entretien, préparez vos papiers, notez toutes les questions que vous souhaitez poser. Ensuite, écrivez sur une feuille les noms et coordonnées de toutes les personnes citées dans le dossier.
Lorsque vous aurez exposé clairement votre affaire, interrogez-le sur le coût total de sa prestation. Il existe différents modes de facturation pour les honoraires d’avocat : le prix forfaitaire, le tarif horaire et la rémunération au pourcentage. Une fois le coût et le mode de facturation établi, faites le noter par écrit.
Si vos ressources financières sont limitées vous pouvez bénéficier de l’aide juridictionnelle et la rémunération de l’avocat sera partiellement ou totalement prise en charge par l’Etat.